Après la seconde guerre mondiale, la mise en place progressive de règlementations spécifiques par l'État français facilitera le fonctionnement des caisses de Crédit Mutuel. Par la loi du 10 septembre 1947, celles-ci se voient régies par le statut de la coopération.

Téléchargez l'histoire de Crédit Mutuel Alliance Fédérale :

Surtout, l'ordonnance du 16 octobre 1958 consacre l'organisation du Crédit Mutuel. Ce texte définit le statut des caisses, ainsi que celui de la Confédération à laquelle les fédérations régionales adhèrent dès 1959. Comme le note André Gueslin, « l'ordonnance de 1958 revêt une importance primordiale dans la mesure où la France ne disposait pas auparavant de statut légal du Crédit Mutuel à la différence de l'Allemagne. »

Entre 1950 et 1970, les « trente glorieuses » sont propices à un développement soutenu du Crédit Mutuel. À la forte croissance économique s'ajoute l'avènement de la bancarisation de masse. La mensualisation des salaires, en 1968, est le moteur de l'équipement en comptes courants, tout comme la domiciliation des salaires ; l'obligation du paiement par chèque, au-delà d'un certain montant, y contribue également. Le Crédit Mutuel « s'adapte aux nouveaux besoins nés de la croissance économique et de l'urbanisation », souligne André Gueslin. Cette période est aussi celle d'un essor de l'immobilier, qui se traduit par une forte croissance du crédit habitat.

Au tournant des années 1960, le Crédit Mutuel voit sa clientèle évoluer. Elle commence par s'étendre au-delà du secteur agricole, pour accompagner l'évolution de la société. En Alsace, par exemple, la part du secteur primaire dans la population active totale passe de 22 % en 1954 à 5 % en 1980. Fin 1979, les salariés représentent 77 % des prêts accordés.

Le Crédit Mutuel se développe notamment dans le financement du logement et les prêts personnels. « Pour répondre aux besoins du logement dans les campagnes comme à la ville, le Crédit Mutuel devient alors la banque des ménages et des particuliers, abandonnant son orientation passée de banque de l'exploitation agricole. L'évolution, cependant, ne signifie pas rupture », note ainsi André Gueslin.
De nouveaux produits bancaires apparaissent sur le marché, notamment les formules d'épargne logement, le Codévi ou encore le PEA. Le Livret bleu, propre au Crédit Mutuel, est institué par la loi de finances rectificative du 27 décembre 1975.

Au-delà des produits financiers classiques, le Crédit Mutuel mène une stratégie très active de diversification et d'innovation. En créant les Assurances du Crédit Mutuel en 1970-1971, il se pose en pionnier de la bancassurance. En 1986, la création de la filiale EPS, spécialisée dans la surveillance à distance et la protection du domicile, est un autre jalon marquant de cette diversification, tout comme l'accord de partenariat conclu en 2005 avec NRJ Group, afin de lancer une activité dans la téléphonie mobile.

Le site du Wacken (siège actuel de Crédit Mutuel Alliance Fédérale) est inauguré en 1970, et l'année suivante, le centre de formation du Bischenberg est implanté à trentre kilomètres de Strasbourg.

En parallèle, le Crédit Mutuel acquiert son statut de banque innovante, en particulier grâce à son dynamisme sur le terrain des nouvelles technologies. Créé en mai 1962 à Strasbourg, le Centre Mécanographique du Crédit Mutuel (CMCM) est chargé de traiter un volume d'opérations de comptes en constante augmentation ; il se dote, dès l'année de sa création, d'un ordinateur IBM 1401 à bandes magnétiques, qui permet une saisie des opérations sur cartes perforées ou graphitées.

Les années 1970 sont marquées par de fortes évolutions, tant en termes d'outils que d'interbancarité. Le Crédit Mutuel adhère en 1977 au système SWIFT(1). Au milieu des années 1970, la construction progressive d'un système d'information en propre apporte de nouveaux services tels que le système de paiement sécurisé Cybermut.

1993

Les fédérations de Crédit Mutuel Centre Est Europe et
Sud-Est constituent une caisse fédérale commune.

Crédit Mutuel Alliance Fédérale
regroupe les caisses de Crédit Mutuel des Fédérations

Centre Est Europe (Strasbourg), Sud-est (Lyon), Île-de-france (Paris), Savoie-Mont Blanc (Annecy), Midi-Atlantique (Toulouse), Loire-Atlantique Et Centre Ouest (Nantes), Centre (Orléans), Normandie (Caen), Dauphiné-Vivarais (Valence), Méditerranéen (Marseille), Anjou (Angers), Massif Central (Clermont-Ferrand) Et Antilles-Guyane (Fort-De-France).

Toutes ces avancées conduisent à la création d'Euro-Information, le 1er mars 1978. Les projets de développement se succèdent : chaînes de prêts, non circulation des chèques, mise en oeuvre de la comptabilisation en temps réel sur les comptes clients, etc.
La décennie 1980 est marquée par la naissance de la monétique, domaine dans lequel le Crédit Mutuel joue un rôle de leader ; il décroche d'importants contrats : grande distribution, autoroutes.

Progressivement, la future Fédération Crédit Mutuel Centre Est Europe étend son périmètre. Avec l'élargissement à la Franche-Comté en 1972, elle prend le nom de Fédération du Crédit Mutuel Alsace-Lorraine-Franche-Comté. En 1992, elle adopte sa dénomination actuelle avec l'union, scellée le 23 avril 1992, puis le 22 mai à Strasbourg, des Fédérations Alsace-Lorraine-Franche-Comté et Centre-Est (Bourgogne-Champagne).

Dès l'année suivante sont lancés des partenariats avec d'autres Fédérations qui donneront naissance, 25 années plus tard, à Crédit Mutuel Alliance Fédérale.
En 1993, les Fédérations de Crédit Mutuel Centre Est Europe et Sud-Est constituent une Caisse Fédérale commune. La BFCM devient une société holding : elle prend la forme juridique d'une société anonyme qui regroupe et développe l'ensemble de ses participations.
La Caisse Fédérale est ensuite rejointe par la Fédération Ile-de France (en 2002), puis par celles de Savoie-Mont Blanc (en 2006) et de Midi-Atlantique (en 2009). En 2011, les Fédérations Loire-Atlantique et Centre-Ouest, Centre, Normandie, Dauphiné-Vivarais et Méditerranéen les rejoignent à leur tour pour constituer CM10, qui devient CM11 en 2012, avec l'arrivée de la Fédération Anjou.
En 2018, le nom de CM11 disparaît au profit de Crédit Mutuel Alliance Fédérale, qui désigne désormais l'ensemble formé par les 11 Fédérations de Crédit Mutuel, la BFCM et ses filiales.
Cet ensemble s'agrandit à nouveau en 2020 avec l'arrivée des Fédérations Antilles-Guyane et Massif-Central.
Le développement se fait aussi par des acquisitions particulièrement significatives.
En 1998, la BFCM acquiert ainsi 67 % du capital du CIC, dont elle acquiert en 2001 les 23 % encore détenus par Groupama. En août 2017, les actions du CIC sont retirées de la cote. Pour mémoire, le CIC est l'une des plus anciennes banques de dépôts françaises, la Société Générale de Crédit Industriel et Commercial ayant été créée le 7 mai 1859 par un décret impérial de Napoléon III.
La BFCM acquiert, en juin 2008, 100 % du capital de la filiale française du Groupe Banco Popular Español (filiale devenue CIC Iberbanco en 2009, réseau fusionné avec le CIC en 2020), puis, en décembre 2008, 100 % du capital de Citibank Allemagne (aujourd'hui TARGOBANK Allemagne).
Le 18 novembre 2008, la BFCM signe un accord en vue d'une prise de participation et du contrôle majoritaire de Cofidis Participations, filiale de 3 Suisses International (3SI). La participation de la BFCM dans le capital de Cofidis Group (dénomination récemment adoptée) est portée à 80 % en 2020.
Un accord est conclu en 2016 avec General Electric France et Allemagne, permettant à Crédit Mutuel Alliance Fédérale d'être, aujourd'hui, l'un des leaders dans ces pays, sur les marchés de l'affacturage et du leasing.

En conclusion

En 2020, en se dotant d'une raison d'être, « Ensemble, écouter et agir », et en devenant la première banque à adopter le statut d'entreprise à mission, Crédit Mutuel Alliance Fédérale réaffirme avec force des valeurs plus modernes et plus porteuses de sens que jamais, qui en font une banque citoyenne reconnue.

Près de 160 ans après la création de la première caisse de Crédit Mutuel par Frédéric-Guillaume Raiffeisen, dont on mesure aujourd'hui à quel point il était précurseur, cette nouvelle étape s'inscrit dans le droit fil d'une longue et belle histoire, sachant s'adapter constamment pour mieux servir, tout en restant fidèle à ses valeurs fondatrices. C'est également dans ce prolongement que vient s'inscrire son plan stratégique 2019-2023 ensemble#nouveau monde, plus vite, plus loin !

Raiffeisen, le pionnier du mutualisme - Jean-Marie Says - éditions Coprur - 2012

Le Crédit Mutuel : De la caisse rurale à la banque sociale - André Gueslin - éditions Coprur - 1982

Mulhouse Saint-Joseph : au service de la Cité 1896-1996 - Jean Beck - éditions Coprur - 1996

(1) Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication